dimanche, septembre 30, 2007

Le régime birman pourrait recourir à la force

Suite à l'apparition publique d'Aung San Suu Kyi le 22 septembre et à l'accroissement significatif du nombre de manifestants ce 23 septembre, le régime pourrait choisir de recourir à la violence.
Info Birmanie dispose d'informations concordantes selon lesquelles le régime pourrait mêler aux manifestants des agitateurs qui, commettant des actes de violence, justifieraient la répression.
Il est en conséquence prévu que le 24 septembre, lors des manifestations, les moines entourent les simples citoyens manifestant avec eux.
Afin de prévenir toute violence, Info Birmanie demande au ministère des Affaires étrangères d'émettre immédiatement un communiqué prévenant la junte qu'elle sera mise face à ses responsabilités si de tels événements venaient à se produire.

Libellés :